Le causse n’est qu’un territoire désolé, où l’on remarque à peine une herbe rase, de rares céréales, des pins ... quelque ferme isolée ... et des cailloux ...Pourtant, pour ceux qui prennent le temps de le parcourir et de s’y arrêter, ce territoire vaut bien plus que cette courte et triste description. Mieux, le causse est un monde tout aussi captivant que d’autres lieux - parfois plus prestigieux - pour qui sait observer, marcher, s’asseoir, et contempler en oubliant le temps. Alors, au fil des errances sans but précis, sans que l’on y prenne garde, doucement, le charme opère. Et le causse reste à jamais figé dans la mémoire du promeneur, fasciné, qui le voit désormais tellement plus séduisant qu’il ne l’aurait imaginé, s’il s’était contenté de le traverser à la vitesse aveugle de son automobile.

Il n’est pas sur le causse de lieu notablement supérieur à un autre, et une seule journée ne suffira pas à sa découverte cependant, les sites suivants valent la peine de s’y consacrer, autant par l’intérêt des sites eux-mêmes, que par le pittoresque des routes tortueuses sillonnant le causse, et qui les desservent :

Pour le causse Méjean :

- La ferme caussenarde à Hyelzas, village typique du causse Méjean, où une ancienne ferme a été restaurée et aménagée pour une attractive visite.

- Le mas St. Chély, pour ses habitations typiques.

- Le chaos de Nîmes le Vieux, autour du Veygalier, par le col de Perjuret, avec un détour par Aures, en direction de l’Aven Armand :

- Les alentours de St. Pierre des Tripiers et de l’Aven Armand.

- Les vertigineuses descentes par les étroites routes qui mènent, depuis le causse, aux Vignes, à la Malène, à Ste. Énime, où l’on ne manquera pas le remarquable point de vue sur le cirque de St. Chély.

- Le belvédère du roc des Hourtous, qui domine le cirque des Baumes, et qui fait face au point sublîme (gorges du Tarn).

- La route du causse vers Florac, et la descente sur la ville (route interdite aux camions et aux camping-cars).

Et pour le causse Noir :

- Autour de Dargilan.

- De Lanuéjols au Rozier

- Chaos de Montpellier le Vieux

- Canyon de la Dourbie

 

Mais, comme on l’aura perçu, la meilleure manière de découvrir le causse, comme pour tout site naturel, est de le parcourir à pied. Trois randonnées décrites au chapitre « Randonnées en Lozère » empruntent une partie assez significative de ses sentiers (chapeau et gourde pleine recommandés en été) :

4 - Le sentier de Fourques

5 - La côte d’Aures

7 - Autour de Dargilan (Causse noir)

Quant aux autres randonnées décrites ici, même si elles concernent plutôt les très pittoresques reliefs des gorges, elles ne s’éloignent guère du causse Méjean et le rejoignent souvent, dans des ascensions parfois dignes de nos montagnes.

 

JCP

.

Site causse Méjean:

http://causse-mejean.ifrance.com/

.

Site causse Noir:

http://www.vivreaupays.fr/parc/causse_noir.htm

.

.

Sur la route de Meyrueis à Florac, sur le causse Méjean

DSC08023_RGRC_23_1
.
.
.
.

DSC08031_RG_24_1
.
.
.
.

.

Hyelzas, causse Méjean

DSC08652_RG_61_1

.

.

.

.

DSC08656_RGRC_53_1

.

.

.

.

La ferme caussenarde d'Hyelzas (visite)

DSC08662_RGRC_63_1

.

.

.

.

DSC08663_RG_54_1

.

.

.

.

DSC08667_RG_64_1

.

.

.

.

Causse Méjean

DSC08393_RGRC_46_1
.
.
.
.

Causse Méjean

DSC00765_REG_REC_E__7__8_1
.
.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__8__13_1
.
.

.
.

DSC00765_REG_REC_E__9__16_1
.
.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__10__1_1
.
.
.
.

Au roc des Hourtous

DSC00765_REG_REC_E__16__2_1
.

.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__19__4_1
.
.
.
.

Troupeau près du chaos de Nîmes le Vieux (Le Veygalier), au petit matin (ce berger  parcourt le causse à moto tout terrain pour rassembler ses troupeaux dispersés)

DSC00765_REG_REC_E__36__5_1
.
.
.
.

Au dessus de Nîmes le Vieux

DSC00765_REG_REC_E__37__6_1
.

.
.
.

Chaos de Nîmes le Vieux

DSC00765_REG_REC_E__38__3_1

.
.
.
.

Quelque part sur le causse noir

DSC00765_REG_REC_E__59__7_1
.
.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__68__2_1_1
.

.
.
.

La pierre des trois évêques, sur le causse noir, à la croisée des trois départements (Lozère, Aveyron, Gard)

DSC00765_REG_REC_E__69__1_1
.
.
.
.

La stype pennée, "cheveu d'ange". Sa prolifération représente un fléau pour les éleveurs, les ovins ne le consommant pas. Anecdote: cette plante est une espèce rare et protégée en Franche Comté...

En savoir plus:

http://www.nocueill.fr/pages_bota/stipe_pennee.php

DSC00765_REG_REC_E__74__11_1
.
.
.
.

Sur le causse Noir

DSC00765_REG_REC_E__71__9_1

.

.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__72__10_1
.
.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__75__12_1
.
.
.
.

Causse Méjean

DSC00765_REG_REC_E__86__14_1
.

.
.
.

DSC00765_REG_REC_E__87__15_1
.
.
.
.

Maison caussenarde typique au Mas St. Chély (causse Méjean)

DSC00900_REG_REC_1_1
.
.
.
.

DSC00909_REG_REC_2_1
.
.
.
.

Causse Méjean

DSC04869_REGL_2_1
.
.
.
.

DSC04870_REGL_3_1
.
.
.
.
.

DSC04897_REGL_RECA_1_1
.
.
.
.

Mielgues (causse Méjean)

DSC04922_REGL_4_1

.
.

.
.

DSC04927_REGL_5_1
.
.
.
.

DSC04941_REGL_1_1
.
.
.
.

DSC04942_REGL_8_1
.
.

.
.

Carline acaule

DSC04945_REGL_7_1
.
.
.
.

DSC04962_REGL_9_1
.
.

.

.

Les restes de la chapelle de Mielgues (causse Méjean)

DSC04915_REGL_1_1

.

.

.

.

Cheminée caussenarde typique, sur toit de lauzes

DSC04966_REGL_2_1
.
.

.
.

Une ferme sur le causse Méjean

DSC04967_REGL_11_1
.
.
.
.

DSC04971_REGL_RECA_1_1
.
.
.
.

Causse Méjean

DSC04977_REGL_4_1
.
.

.
.

DSC05092_REGL_13_1
.
.
.
.

JCP